Imprimer

Les seniors et la sécurité routière : conseils et guide pour votre épanouissement

Article rédigé par Pascal. Mise à jour le 8 juin 2020.

Pour assouvir aux divers besoins quotidiens, les hommes et les femmes sont appelés à se déplacer en allant d’un lieu à un autre. Ainsi, ils empruntent des routes que ce soit en marchant, en courant, à vélo ou en voiture. Cependant, l’utilisation des voies publiques est parfois un parcours à risque parce qu’il y a […]

Pour assouvir aux divers besoins quotidiens, les hommes et les femmes sont appelés à se déplacer en allant d’un lieu à un autre. Ainsi, ils empruntent des routes que ce soit en marchant, en courant, à vélo ou en voiture. Cependant, l’utilisation des voies publiques est parfois un parcours à risque parce qu’il y a parfois des accidents. Ces accidents concernent tous les utilisateurs de la route, mais les seniors sont aujourd’hui beaucoup plus touchés. Face à un tel problème, que faut-il savoir pour optimiser sa sécurité routière lorsqu’on est senior ?

Qu’est-ce que la sécurité routière ?

Tout le monde utilise la route d’une manière ou d’une autre à un moment de sa vie. Tout le monde entend aussi parler de la sécurité routière. Mais il est tout aussi important de commencer par rappeler le sens de ce groupe de mots avant de dire comment augmenter sa sécurité routière. En effet, la sécurité routière est l’ensemble des dispositifs législatifs ou pratiques mis en place pour réduire les risques de la route tels que les accidents, les blessures, etc. Ces différentes mesures qui sont en réalité préventives concernent aussi bien les piétons, les cyclistes, les chauffeurs de voiture ou camions que les passagers qui sont à bord desdits moyens de déplacement. Autrement dit, la sécurité routière vise à empêcher des accidents graves pouvant occasionner la mort des usagers de la route ou une blessure grave chez ces derniers. Ainsi, parmi les mesures prises pour garantir la sécurité routière figure l’attribution ou le retrait du permis de conduire. Du coup, on peut se poser la question de savoir : qu’est-ce que le permis ? Comment est-il attribué ? À quel moment est-il retiré ?

Généralement, le permis est considéré comme un droit administratif de circuler dont jouit le conducteur qui l’obtient et qui lui permet de se déplacer de façon libre sur les voies publiques. En France par exemple, il existe un capital de 12 points dont bénéficie le conducteur sur son permis après les épreuves et les étapes requises. Cependant, les infractions font perdre les points aux conducteurs, au point où, le permis est parfois retiré notamment lorsque le conducteur n’a plus de point. En la matière, la France a renforcé sa législation en en 2020 en luttant contre l’utilisation du téléphone au volant et l’alcoolémie. Notons que toutes ces mesures visent une meilleure protection des piétons et par ricochet de tous les usagers de la route. Cependant, en situation de perte de points, le conducteur a la possibilité de faire des stages de sensibilisation routière.

Le stage : une opportunité pour les seniors

Si vous êtes en situation de perte de points, en période probatoire, ou si votre permis vous a été retiré, si vous évitez une sanction judiciaire, ou si vous désirez actualiser vos connaissances en matière du Code de la route, le stage est le tremplin idéal pour vous. Le stage est souvent de deux catégories : il est parfois volontaire ou parfois imposé suite à une décision du juge. Quel que soit le cas, le stage de sensibilisation routière donne droit à 14 heures de formation se déroulant sur deux jours. Les stages sont généralement animés par un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière. Les modèles de stages portent sur les thématiques tels que les accidents, la drogue, l’alcool, les médicaments au volant, les comportements à risques au volant… Tout conducteur, quel que soit son âge peut donc faire un stage de sensibilisation routière.

Toutefois, les seniors constituent une catégorie sociale vulnérable qui est aussi concernée par ces types de stage. En fait, avec l’âge, les conducteurs seniors connaissent des altérations physiologiques, des troubles de la vision, des problèmes de motricité influençant la conduite, la diminution de la résistance à l’éblouissement et parfois des troubles liés aux oreilles. Quand bien même, ils sont soignés par le médecin pour l’une ou l’autre de ces difficultés sanitaires, il urge de faire un stage susceptible d’augmenter leur sécurité routière et celle des autres usagers de la route. Conséquemment, il devient nécessaire de s’informer à l’avance sur comment trouver un stage de sensibilisation routière, afin qu’au moment opportun vous  puissiez facilement faire votre stage.

Imprimer
Inscription à la lettre d'information
En cliquant sur valider vous acceptez de recevoir 1 à 2 fois par trimestre la newsletter du Coin Retraite
Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos mails
Le Coin Retraite participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation qui me permet de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.