Imprimer

Les différents types de résidence pour seniors

Article rédigé par Pascal. Mise à jour le 17 mars 2021.

Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible ou plus souhaité, quel type d’établissement choisir pour les personnes âgées ? En France, on distingue plusieurs solutions d’hébergement possibles, adaptées aux besoins des seniors. Le choix dépend bien souvent du besoin de prise en charge, du lieu, du prix et du niveau de médicalisation. On vous présente […]

Lorsque le maintien à domicile n’est plus possible ou plus souhaité, quel type d’établissement choisir pour les personnes âgées ? En France, on distingue plusieurs solutions d’hébergement possibles, adaptées aux besoins des seniors. Le choix dépend bien souvent du besoin de prise en charge, du lieu, du prix et du niveau de médicalisation. On vous présente ici les différents types de résidences pour seniors, ainsi que leurs spécificités.

Les résidences seniors non médicalisées

On distingue 2 grandes catégories d’établissements pouvant recevoir des seniors : les résidences pour seniors autonomes qui ne sont pas médicalisées et les structures médicalisées type EHPAD.

Les résidences autonomie

Les résidences autonomie sont destinées aux personnes âgées autonomes, car elles ne sont pas médicalisées. Elles proposent des appartements vides à la location, souvent du F1 au F3, pour des personnes seules ou en couple. En plus des logements privatifs, ces établissements disposent d’espaces communs. Ils proposent en parallèle des services en option : restauration ou livraison de repas, blanchisserie, permanence nocturne…

C’est une solution idéale pour les seniors en quête d’indépendance de vie, qui souhaitent également bénéficier d’un cadre sécurisé et d’un lien social facilité.

En plus d’être agrémentées de services collectifs, l’avantage des résidences autonomie est qu’elles se situent généralement à proximité de toute commodité : commerces et services, transports, etc.

La plupart des résidences autonomie sont publiques ou sont gérées par des associations à but non-lucratif. Elles proposent donc des loyers peu onéreux et ont bien souvent une vocation sociale. Ces structures bénéficient de financements de l’État, et mènent donc des actions collectives ou individuelles, de prévention de la perte d’autonomie.

Les résidences services pour les seniors

Les résidences services seniors sont également destinées aux retraités indépendants et autonomes. Comme les résidences autonomie, elles offrent des logements privatifs, au sein d’un établissement avec espaces communs et collectifs, et offrent de nombreux services inclus ou moyennant un surplus tarifaire. Les appartements sont disponibles à la location ou à la vente.

Les résidences services sont privées, et conviennent parfaitement aux retraités cherchant confort et standing. Les résidences pour seniors Ovelia proposent par exemple, piscine chauffée, espace balnéothérapie et appartements agencés pour le bien-être et la mobilité des seniors. Les loyers et charges sont plus élevés et varient en fonction des options choisies et des besoins.

Ces résidences services, souvent situées en ville, à proximité des commerces et des commodités, proposent aux aînés une solution chaleureuse, conviviale et sécurisée. La restauration sur place y est également possible. En revanche, elles ne sont pas médicalisées, même si elles sont équipées pour la prévention des risques de chutes et disposent le plus souvent d’un dispositif d’appel d’urgence.

Les Maisons d’Accueil Rurales pour Personnes Âgées (Marpa)

Les Marpa ont vu le jour dans les années 80. Leur particularité réside dans le fait qu’elles sont implantées en milieu rural. Elles sont une solution de vie, permettant aux personnes âgées autonomes de rester proches de leur ancien domicile, et de ne pas être contraintes de déménager en « ville ».

Tout comme d’autres résidences seniors, les Marpa proposent des logements privés et individuels ainsi que des espaces de vie collectifs, et permettent de passer en douceur d’une vie autonome à une vie plus ou moins accompagnée selon les besoins.

Ces structures sont gérées soit par une association, soit par une collectivité locale. Elles hébergent des seniors autonomes ou en légère perte d’autonomie, avec une capacité d’accueil bien moins importante qu’en maison de retraite (moins de 25 places).

Les structures médicalisées, comme les EHPAD

Ces résidences seniors sont plus connues sous le nom de maison de retraite. Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, sont destinées à l’accueil des seniors en perte d’autonomie. Ils disposent donc d’un personnel médical sur place, disponible en permanence pour assurer des soins spécifiques.

Comme dans un hôpital, les résidents disposent de chambre individuelle ou double, et la restauration est possible sur place en salle, ou servie en chambre. Des animations y sont également organisées pour maintenir le lien social.

Imprimer
Inscription à la lettre d'information
En cliquant sur valider vous acceptez de recevoir 1 à 2 fois par trimestre la newsletter du Coin Retraite
Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos mails
Le Coin Retraite participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation qui me permet de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.