Le Coin Retraite
Quand Retraite rime avec Internet

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle

Article rédigé par Pascal. Mise à jour le 16 octobre 2019

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle est une technique de soin utilisable par un psychothérapeute ou par un psychiatre. Elle consiste à tirer parti des plates-formes entraînant une immersion et d’un environnement virtuel conçu par un ordinateur pour traiter certaines pathologies. Le principe de ce type de traitement Le psychologue a recours à […]

La thérapie par exposition à la réalité virtuelle est une technique de soin utilisable par un psychothérapeute ou par un psychiatre. Elle consiste à tirer parti des plates-formes entraînant une immersion et d’un environnement virtuel conçu par un ordinateur pour traiter certaines pathologies.

Le principe de ce type de traitement

Le psychologue a recours à la thérapie par exposition à la réalité virtuelle pour traiter des troubles tels que certaines phobies ou addictions. Cette méthode de soins a commencé à être utilisée dans les années 1990. Lors d’une séance, le patient est muni d’un casque HMD, de gants spéciaux et d’écouteurs. Il peut être installé sur un siège spécial. On ajoute fréquemment des capteurs permettant de connaître l’évolution des positions du patient dans l’espace ainsi que les mouvements de ses membres ainsi que l’activité de son cerveau ou celle de son cœur.

Le site thérapie par réalité virtuelle permet d’en savoir davantage au sujet de cette thérapie qui est appliquée au centre C2Care qui se trouve à Toulon ainsi que dans plusieurs dizaines d’autres cabinets situés en France.

Pour améliorer sa santé par la réalité virtuelle, le patient joue le rôle d’un acteur d’un monde virtuel et découvre que les mouvements de sa tête et de ses mains font évoluer l’univers dans lequel il est placé. Il est donc conduit dans le cadre d’une psychothérapie cognitivo-comportementale à prendre conscience de ses croyances négatives. Il confronte ses appréhensions et ses phobies en vue de modifier son comportement. Pour atteindre ce but, il est amené à recréer l’objet de sa phobie, soit en utilisant son imagination, soit en étant situé dans une situation réaliste voire réelle.

Les champs d’application de la TERV

Cette thérapie fait notamment partie des nouveaux traitements des addictions, des phobies et des effets néfastes du stress. Elle peut être utilisée pour des problèmes tels que la peur de la foule, la peur de conduire, la peur du premier jour d’école chez les enfants, la claustrophobie ou l’agoraphobie… D’autre part, elle peut donner de bons résultats dans le traitement de l’addiction à l’alcool ou de certains troubles du comportement alimentaire. On peut donc penser qu’elle figure dans le choix de nouvelles solutions qui amélioreront la santé des individus.

Toutefois, elle peut aussi être utilisée pour le traitement de certaines addictions pouvant mettre en danger le budget d’une famille. Ainsi, un patient confronté à une addiction aux jeux d’argent peut être traité au moyen de la thérapie par exposition à la réalité virtuelle. Dans ce cas, il est placé dans l’ambiance d’un casino, ce qui lui permet de se libérer petit à petit de cette habitude dangereuse.

Cette technique thérapeutique peut aussi permettre de traiter les phobies des voyages en avion dont souffre plus de 10 % de la population française. La thérapie permet au patient de se libérer de sa phobie, car il est placé dans une situation de voyage en avion et il découvre en fait que ce moyen de transport est à la fois rapide, confortable et beaucoup plus sûr que la route.

Les personnes ayant certaines phobies sociales peuvent aussi bénéficier de cette méthode de soins. Elle peut être bénéfique notamment pour une personne qui craint de parler en public ou qui redoute certaines situations telles que les examens universitaires ou les entretiens d’embauche. Il en est de même en ce qui concerne les personnes qui craignent de fréquenter les centres commerciaux ou d’emprunter les transports collectifs.

Le Coin Retraite participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation qui me permet de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr
Le Coin Retraite utilise des cookies afin de financer un contenu gratuit
Paramètres avancées des cookies
Essentiel
Requis
Ces cookies sont essentiels et nécessaires pour assurer la sécurité du site Le Coin Retraite. Pour cette raison, ces cookies ne peuvent pas être refusés.
Mesure de la performance des publicités
Refuser
Le site Le Coin Retraite utilise de la publicité via le service Google Adsense dans le but de financer le site. Les publicités du site ne sont pas personnalisées, toutefois des cookies sont déposés par le service Adsense pour mesurer la performance des annonces diffusées.