Le Coin Retraite
Quand Retraite rime avec Internet

Comment se positionne la France en termes de cybersécurité?

Article rédigé par Jérôme. Mise à jour le 2 avril 2021

Selon une étude de Comparitech, la France présente quelques lacunes au niveau de la cybersécurité. Voyons sur quels points nous devons nous améliorer.

cubersécurité en france

La cybersécurité est l’affaire de tous!

Que ce soit en entreprise ou dans notre salon, personne n’est à l’abri d’une attaque informatique. Notre mode de vie ultra connectée nous expose chaque jour un peu plus aux menaces!

De plus, les techniques de piratage deviennent de plus en plus sophistiquées pouvant provoquer d’importants préjudices! Quelque soit l’attaque, il n’est jamais agréable d’être infecté par un virus, victime d’un hameçonnage ou d’un rançongiciel.

Sur Le Coin Retraite vous trouverez des articles pour vous sensibiliser aux différentes menaces rencontrées sur Internet. Sur ma page Facebook, je publie régulièrement des conseils et des bonnes pratiques en termes de sécurité informatique. N’hésitez pas à me rejoindre! 

Du coup, comment se positionne la France au niveau de la sécurité informatique?

Cybermenaces : où en sommes-nous en France?

Chaque année, le site Comparitech publie le classement des pays les mieux protégés face à la cybercriminalité. Pour réaliser son étude, l’étude analyse 75 pays selon 15 critères:

  • % de téléphones portables infectés par des virus informatiques
  • % de personnes victimes de chevaux de Troie bancaires à partir d’un mobile
  • % de personnes victimes de rançongiciel via un mobile
  • % de personnes victimes d’un virus bancaires (hors mobiles)
  • % de personnes victimes de rançongiciel (hors mobiles)
  • % d’ordinateurs infectés par au moins un virus (basé sur le web)
  • % d’ordinateurs confrontés à au moins une attaque par virus local
  • % d’utilisateurs mobiles victimes d’attaques via des sites web
  • % d’attaques telnet par pays d’origine (IoT)
  • % d’attaques par des crypto mineurs
  • % d’attaques par SSH par pays d’origine (IdO)
  • % de tous les spams par pays d’origine
  • % de pays ciblés par des courriers malveillants
  • % d’ordinateurs attaqués par la technique d’hameçonnage
  • Le niveau de préparation du pays pour faire face aux cybermenaces

A partir de tous ces critères, plus ou moins techniques, les experts de Comparitech établissent une note pour chaque pays.

Résultat des courses, la France ne se positionne qu’à la 40ème place de ce classement. C’est le Danemark qui se hisse à la première place, suivi de près par la Suède et l’Ireland.

A contrario, les pays les moins sûrs en termes de cybersécurité sont le Tadjikistan, le Bangladesh et étonnamment la Chine!

Quels axes d’amélioration ?

Cette étude est malheureusement en anglais. Toutefois, on y apprend que nous sommes malheureusement en 3ème position concernant le % d’ordinateurs attaqués par la technique d’hameçonnage.

D’ailleurs, comme je vous l’expliquais dans un récent article, c’est avec ce type d’attaque que j’ai infecté mon ordinateur. C’était il y a certes longtemps, mais cette technique de piratage existe toujours, faisant encore chaque année de nombreuses victimes. 

Comme précisé en début d’article, je poste régulièrement des astuces et des conseils sur ma page Facebook. N’hésitez pas à la consulter de temps à autre, ou vous y abonner. Pour recevoir les nouveautés du site, inscrivez-vous à ma lettre d’information, en cadeau je vous offre un ebook pour profiter de votre ordinateur en toute sécurité!

A bientôt

Le Coin Retraite participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation qui me permet de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr
Le Coin Retraite utilise des cookies afin de financer un contenu gratuit
Paramètres avancées des cookies
Essentiel
Requis
Ces cookies sont essentiels et nécessaires pour assurer la sécurité du site Le Coin Retraite. Pour cette raison, ces cookies ne peuvent pas être refusés.
Mesure de la performance des publicités
Refuser
Le site Le Coin Retraite utilise de la publicité via le service Google Adsense dans le but de financer le site. Les publicités du site ne sont pas personnalisées, toutefois des cookies sont déposés par le service Adsense pour mesurer la performance des annonces diffusées.